Déli Délo

Accueil du site > Développement Durable et Entreprises > Quand les transports en commun font concurrence direct à l’automobile...

Quand les transports en commun font concurrence direct à l’automobile... chez nos voisins belges

mercredi 12 octobre 2005

Laisser sa voiture au garage pour prendre le bus gratuitement...

Voilà le deal proposé par la compagnie flamande des transports en commun De Lijn. Le principe est simple : chaque personne qui renonce à utiliser sa voiture et, en fournit la preuve avec un certificat de radiation du véhicule, se voit offrir un accès gratuit aux bus de la compagnie pendant trois ans. Et c’est un succès : depuis 2002, 30 000 personnes ont « lâché » leur voiture et reçu en échange un accès gratuit aux bus de la compagnie. Mais, selon les chiffres de De Lijn, deux familles sur trois qui ont « échangé leur voiture » contre un abonnement, en possèdent encore au moins une autre. En fait, si l’unique véhicule de la maison est vendu, toute la famille reçoit un abonnement gratuit. Mais si elle garde une voiture, une seule personne y a droit. La compagnie de bus n’a reçu aucune subvention supplémentaire pour soutenir l’opération. Elle parie surtout sur des bénéfices à long terme en convertissant définitivement les anciens automobilistes aux transports en commun. Pour l’instant, un « converti » sur deux affirme être certain de ne pas racheter de voiture dans les trois ans ! Forte d’une telle réussite, la formule devrait être mise en place en Wallonie, dans quelques mois... Le temps de finaliser l’offre pour éviter les abus : certains petits malins revendraient leur voiture mais conserveraient un véhicule de société ! Dans Paris, chaque jour, 1 million de personnes totalisent 2,6 millions de déplacements en voiture, soit 6 fois plus d’usagers que ceux des bus. Et avec 2 déplacements sur 3 en voiture contre 1 sur 10 en transports en commun, l’automobile reste le moyen de transport préféré des Français... Mais aussi le plus polluant ! Alors, pourquoi pas chez nous ?

Sandrine Allonier

Source : Economie Matin

Répondre à cette brève


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette
was of authors a 1971
was of authors a 1971
was of authors a 1971
was of authors a 1971