Déli Délo

Accueil du site > Développement Durable et Entreprises > Ecologie de l’information et NTIC

Ecologie de l’information et NTIC

Le développement durable et les NTIC : quels enjeux ?

mardi 15 novembre 2005, par Dly

Une notion assez intéressante (que j’aimerais développé à titre personnel), c’est l’écologie de l’information. Qu’est ce que c’est que cela, me direz-vous ? Tout simplement analyser la vie d’une information et vous comprendrez l’interet de "fermer la boucle" informationnelle. Voici mes premières réflexions que j’essaierais d’enrichir au fur et à mesure.

La vie de l’information En effet, l’information se perd, se transforme, évolue, se revigore... Dans les organisations (entreprises, collectivités), parfois, elle se perd ou tout simplement ne circule pas.

L’information, enjeu dans les organisations Le fait que cette information se perd ou ne circule pas est souvent liée à l’architecture des organisations type pyramidales qui restent assez verticales (exemple : service comptable, service marketing, etc... qui ne se parlent pas) où l’information ne circule pas facilement. Le jeu de pouvoirs de certains individus les pousse même à user de cet information soit comme arme, comme défense ou comme moyen de promotion.

Bref, l’information n’est plus au service de l’organisation mais au service de quelques individus.

L’interêt de fermer la boucle informationnelle Simplement, le fait d’échanger de l’information peut beaucoup aider, permettant à celle-ci d’être enrichie voir d’être recyclée. Nous sommes dans les prémisses de l’intelligence collective.

Avec toutes ces informations enrichies, réutilisées, recyclées, le nombre de chemins/solutions possibles n’en est que multiplié offrant par là des options auxquelles nous n’aurions pas pensé (l’objet art).

Ainsi, l’information est conservée et partagée à la fois dans le temps (traçabilité des informations) et dans l’espace (accessible à tous).

Recyclage de l’information Une information, inutile à un moment donné, peut le redevenir plus tard : le savoir-faire d’antant en matière d’alimentation, le savoir-faire écologique, etc... Une crise ne nous met pas à l’abri d’un retour en arrière (ex : crise énergétique).

Réutilisation de l’information Une information peut être réutilisée à un moment donné, enrichie. Par exemple : un savoir-faire ancestrale, modernisée.

Quand une information est perdue, c’est une partie de notre mémoire collective qui s’efface. D’où l’interêt d’écrire, de partager... Le livre et maintenant internet sont des outils merveilleux pour cela.

Enjeux des NTIC et développement durable Les enjeux des NTIC à mon avis :
- C’est pour les générations actuelles partager les informations, les enrichir et les transmettre aux générations futures.
- C’est assurer la transmission des informations aux futures générations (pour qu’eux mêmes disposent d’éléments qu’ils pourront réutilisés, enrichir pour faire face aux problèmes qui les attendent)
- C’est proposer des outils pour une meilleure gouvernance (avec l’aspect transparence, etc...) et une meilleure démocratie (offrir une tribune d’expression à tous).

Cela ne remplacera pas à mon avis le contact humain mais les NTIC peuvent offrir de nombreux outils complémentaires (mise en relation entre les gens, ...)

C’est donc à la fois travailler sur les outils mais aussi sur les contenus. Il faut que les spécialistes NTIC montent des projets avec les spécialistes d’autres domaines.

- Libérez le savoir et les informations (notamment via le phénomène du libre). Par exemple : libérez les nombreux mémoires, thèses en train de dormir dans les universités.

Réflexion à poursuivre...

Répondre à cet article


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette
the in created authors 1998
the in created authors 1998
the in created authors 1998
the in created authors 1998